1.29.2019

LIFESTYLE - ANTI-STRESS#1 : Les Plantes



Pour bien commencer l'année, prenons le temps de faire des choses que l'on aime et surtout qui nous font du bien ! Cette année on pense d'abord à soi  car " On n'a pas trop de soi pour penser à soi"  comme disait Jules Renard ! Si on ne pense pas à soi-même qui le fera ?  "Aide toi - d'abord - et le ciel t'aidera - ensuite-
Je ne vous apprendrais rien en vous disant que les plantes peuvent soigner. Vous connaissez tous la méthode de la phytothérapie ou la "Medecine traditionnelle" qui permet de se soigner par les plantes. Internet regorge de petites recettes faciles de plantes pour calmer apaiser les maux. Une petite infusion de lavande et Hop c'est  partie pour une bonne nuit loin des insomnies et un bon coup de pied aux fesses aux petites dépressions. 
Mais il y a une autre façon de se "soigner" à travers les plantes: la  "Garden Thérapie" ou l'Hortithérapie. Cette méthode pourtant si simple permet de profiter pleinement des bienfaits du  jardinage et ce, peu importe la taille de votre jardin.
N'avez-vous jamais réalisé à quel point un appartement avec des plantes avait plus de cachet ? N'avez-vous jamais ressenti une sorte d'apaisement ou de soulagement en entrant dans un beau jardin ?
Les plantes, aussi petites et peu nombreuses soient-elles donnent de la vie à une pièce ou a un espace. En plus d'apporter de la couleur à votre appartement par exemple, l'ambiance qu'elles apportent chargent d'avantage une pièce tant l’énergie d'une plante peut se faire ressentir.
« L’Hortithérapie est la réhabilitation pratique et globale de la personne par l’utilisation des plantes et la relation avec les différents éléments de la nature dans un cadre aménagé, inclus dans un programme spécifique s’adressant à divers publics et troubles. Largement utilisée en Grande-Bretagne, au Québec et aux USA cette pratique s’étaye sur des preuves et bénéfices allant du bien-être à la thérapeutique. »
Rassurez-vous, je ne me prétends pas hortithérapeute et ai nullement l'intention de vous bassiner de théories à ce sujet. Il est prouvé que dans certains cas cette pratique du jardinage - dans de petits ou grands éspaces- joue sur  les émotions et donc peu accompagner le traitement de l’autisme, des migraines, de la dépression profonde, de l’épilépsie ou pour soigner les personnes âgées. En partant de ce constat, je souhaiterais partager avec vous mon expérience de vie avec des plantes en appartement pour vous faire comprendre comme quoi  de petits gestes qui paraissent anodins comme un regard ou un arrosage, peuvent améliorer un quotidien. 
  • La première chose a prendre en considération c'est que les plantes sont des êtres vivants. Par déduction elles apportent de la vie a votre appartement tant par ce qu'elles représentent (leur couleur) comme par ce qu'elles dégagent (rejet de CO2 entre autres). Elles sont tout à fait vivantes et perçoivent les énergies qui se dégagent d'une pièce. C'est un peu le même principe que le pot de riz qui pourrie plus vite quand on lui dit des méchancetés vous voyez? Donc n'hésitez pas à leur parler, au risque de passer pour un/une fou/folle! On s'en fou de ce que les autres pensent non ? 
  • Lorsque l'on possède des plantes chez soi, on se doit de les regarder et d'en prendre soin. C'est un peu la base du vivre ensemble! Ce simple geste de se soucier d'un autre être que soi permet un détachement idéal pour relâcher un peu la pression en pensant à autre chose. 
  • La pratique du jardinage procure elle aussi beaucoup de bien être car on se doit d'être concentré, chercher à ressentir la terre, tout en faisant attention à la plante et son entourage et surtout trouver des solutions pour une meilleure interaction avec d'autres espèces. Cette pratique parfois très physique sollicite les sens et nous réinscrit ainsi dans notre histoire et notre lien avec la nature. 
  • Et puis, rien de plus gratifiant que de voir une plante évoluer, fleurir ou même donner des fruits vous ne trouvez pas? Quand on a une plante en bonne santé qui s'imprègne de la pièce, et prenant l'espace qui lui est donné c'est quelque chose d'assez fascinant - pour ma part. Cela demande énormément de patience mais quand le résultat recherché est atteint on ne peut s'empêcher de dire "J'ai réussi ! J'y suis pour quelque chose car j'en ai pris bien soin !" Une petite once de fierté qui, croyez-moi, fait beucoup de bien au moral !

En bref, avoir des plantes chez soi, les faire germer/pousser, les voir évoluer au quotidien et au grés des saisons et en prendre soin, profite à notre santé comme le montre (à plus grande échelle) l’hortithérapie. École de patience et de frustration, jardiner permet également de renforcer son tissu relationnel et la confiance en soi. Et de vous à moi, quoi de plus gratifiant que de cultiver ses propres fruits et légumes garantis produits « frais et sans pesticides » ? 
Et puis, la fierté et l’estime de soi que procure l’hortithérapie sont des outils importants pour améliorer la santé mentale.  

(« Institut Douglas - L’horticulture pour soigner ses maux », LeDevoir.com, 20 aout 2011)


Pour chercher a mieux connaitre et comprendre certaines plantes, savoir lesquelles sont les plus appropriées à votre type d'appartement ou d'espace, ou simplement en guise de source d'inspiration je vous conseil le site - ou le livre- d'Urban Jungle ( www.urbanjunglebloggers.com).
Ou encore le blog Garden Therapy  (gardentherapy.ca) en anglais avec de petites recettes sympa! 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires: